Archives du mot-clé New School Rap

Warm Brew – Wanna Get High [2013]


Warm Brew – Wanna Get High [2013]…après quelques albums/mixtapes de qualité assez inégale, ce trio californien propose un long format (« The Ride ») aux influences mieux maîtrisées…passant d’un « dirty south » soyeux à la Curren$y à une ambiance cotonneuse influencée par  Slum Village ou à un boom bap relax proche des Visionaries, le groupe, malgré ce fourre-tout rapologique, réussit, par ses thèmes à l’hédonisme prononcé, à rendre son album cohérent et à transporter l’auditeur ravi dans un décor ensoleillé peuplé de nymphettes court vêtues et baigné d’effluves enfumées…

http://warmbrew.bandcamp.com/album/the-ride

 

Azizi Gibson – Gold On Black [2013]


Azizi Gibson – Gold On Black [2013]…après avoir parcouru une bonne partie du globe (Allemagne, Thailande…), ce rappeur versatile pose ses valises à Los Angeles pour intégrer le label Brainfeeder et profiter du savoir-faire de son patron, Flying Lotus…l’influence de celui-ci se fait légèrement sentir sur ce premier album (« Ghost In The Shell ») notamment à travers un registre musical étrange et planant fortement contrebalancé par le flow souvent saccadé du MC et des rythmes contemporains discrets…sur ce titre Azizi Gibson adopte un style tout à fait classique pour coller au plus près de cette instru mélancolique qui jure avec le reste du disque, preuve de sa faculté d’adaptation rapologique…

http://www.azizigibson.com/

Sir Michael Rocks – Bussin’ [2014]


Sir Michael Rocks – Bussin’ (ft. Casey Veggies & IAMSU!) [2014]…ce natif des environs de Chicago et moitié du duo The Cool Kids sort enfin son premier album officiel (« Banco ») après de nombreuses mixtapes remarquées…pour ne pas décevoir l’attente placée en lui il s’adjoint les services de quelques poids lourds du rap game, le vétéran Too $hort ou le versatile Mac Miller par exemple, ainsi que de jeunes loups au CV déjà bien rempli à l’exemple de ce featuring avec les californiens Casey Veggies et IAMSU!…il y adopte le style très en vogue dans sa région mais atténue ces beats modernes parfois irritants par des références constantes à une West Coast dépouillée et planante proche de la Booty Bass ou de ce rap de détraqués pratiqué dans le « Dirty South »…

 

Benchwarmers Clique – Droppin’ Bombs [2012]

Benchwarmers Clique – Droppin’ Bombs (ft. Reks) [2012]…le concept du deuxième album ce duo venu de Floride (les rappeurs Joka Wild & Travisty) est de créer leurs instrus à partir des jeux vidéos 8 bit de la firme Nintendo (dont ils reprennent le lettrage pour leur logo)…la fraîcheur du résultat est plutôt bienvenue en ces temps de bling-bling égocentrique et de pauvreté créative…les sons utilisés par le beatmaker anglais Jewbei rappelleront sûrement des souvenirs aux plus anciens…

A$ap Mob – Bath Salt [2012]

A$AP Mob – Bath Salt (ft. Flatbush Zombies) [2012]…le buzz autour d’A$ap Rocky masque le talent de ce groupe new-yorkais pléthorique qui propose un très bon premier album (« Lords Never Worry »)…des sons variés et originaux pour des rappeurs toujours en verve (ici sur le thème de ces zombies devenus bien réels suite aux excès de drogues de synthèse) qui reprennent l’attitude provoc’ du gangsta rap mais sur des sons psychotiques et amples, entre le style horrorcore dépouillé de Three 6 Mafia et l’électro fiévreuse de la scène de Detroit…

http://www.asapmob.com/

Nacho Picasso – Numbnuts [2011]

Nacho Picasso – Numbnuts [2011]…extrait de la première collaboration entre les producteurs Blue Sky Black Death et le MC de Seattle (« For The Glory »)…après avoir tâté de la Wu-Tang Fam avec « The Holocaust » en 2005, les instrus des deux beatmakers sont ici plus modernes pour ce rappeur du troisième millénaire dont les thèmes rappellent ceux de la clique Odd Future mais avec un feeling plus électro…

http://nachopicasso.bandcamp.com/

Azealia Banks – 212 [2011]

Azealia Banks – 212 [2011]…extrait de la mixtape « Fantasy » et succès des dancefloors avertis de cette année 2011, ce titre montre les bases du style de la jeune new-yorkaise à la langue bien pendue…entre électro festive, flow sautillant et passages chantés, cette fraîcheur sonore laisse aussi ressortir la personnalité contrastée d’Azelia lorsqu’elle s’aventure vers une pop plus pointue que dans les habituelles rengaines radiophoniques…

www.azealiabanks.com